La crédibilité de la gouvernance européenne et les liens entre stabilité et croissance, avec Michel Barnier et Corrado Passera

sitebarnier2fr


Le 29 février 2012


A la Banque nationale de Belgique
Rue Montagne aux Herbes Potagères, 61 - Bruxelles

 

Voir l'invitation en pdf 

 

La crédibilité de la gouvernance européenne 
et les liens entre stabilité et croissance

Ouverture par : Jan SMETS, directeur, Banque Nationale de Belgique
Claude FISCHER, présidente de Confrontations Europe
Philippe HERZOG, président fondateur de Confrontations Europe

smets cf philippe

Avec :

Michel BARNIER, commissaire au Marché intérieur et aux Services, Commission européenne
Corrado PASSERA, ministre du Développement économique, des Infrastructures et des Transports, Italie
Alain BERGER, délégué général Europe, ALSTOM

barnier passera berger


Daniel GROS, directeur, Center of European Policy Studies
Othmar KARAS, vice-président du Parlement européen
Alain LAMASSOURE, député européen, président de la commission Budget, Parlement européen

gros karas lamassoure

 

accueil tribune) pause

PROBLEMATIQUES

Les marchés mais aussi les citoyens s’interrogent sur la crédibilité de la gouvernance de l’Union européenne. D’importants changements ont eu lieu, les politiques de régulation ont progressé, et pourtant la reprise s’interrompt alors que le niveau de production d’avant la crise est à peine retrouvé.

Une gouvernance plus efficace, vers un gouvernement économique

Un Traité va être signé entre de nombreux Etats pour renforcer la discipline budgétaire dans l’Eurozone, tandis que par la méthode communautaire, on cherche à articuler stabilité et croissance. Les tensions entre méthodes intergouvernementale et communautaire, ne sont-elles pas préjudiciables, alors qu’il faudrait mieux les mettre en synergie ? Notre capacité collective à partager un diagnostic, à anticiper les développements de la crise et à dégager une vision commune pour en sortir n’est pas évidente. Et la légitimité d’une coordination a priori des politiques budgétaires et économiques nationales est un grand défi démocratique, puisqu’elle implique un partage de souverainetés.

Evaluation et développement des politiques de stabilité

La priorité a été mise sur les politiques de stabilité. Nous souhaitons évaluer leurs progrès et leurs lacunes. Comment concevoir les « règles d’or » en matière de finances publiques ? Les soutiens publics à l’emploi et à l’investissement sont encore nécessaires parce que le désendettement du secteur privé n’en est qu’à ses débuts et que l’aversion au risque est patente. Ne faut-il pas envisager une approche commune des budgets nationaux et européen pour réduire les dépenses improductives, et promouvoir celles qui font levier pour la croissance ? Les mécanismes de solidarité sont-ils stabilisés dans leurs principes et efficients pour l’avenir ? La réglementation financière qui a beaucoup avancé ne doit-elle pas être accompagnée d’une politique de restructuration des banques, d’incitation au changement de leurs modèles, et d’une stratégie pour l’investissement de long terme ? La Banque centrale est fortement sollicitée pour la stabilité financière : comment conçoit-elle cette nouvelle mission ?

Réussir à faire du SMA le socle d’une nouvelle croissance

Bien entendu nous souhaitons évaluer aussi les progrès du Single Market Act. D’autre part, les divergences de compétitivité se sont accompagnées de tendances à une polarisation de l’industrie sur le continent dans certains pays, accompagnée de désindustrialisation dans d’autres, ce qui rend difficile la formation de politiques industrielles européennes. C’est dire que l’accord politique pour faire du SMA le socle d’une nouvelle croissance n’est pas encore trouvé. Comment résoudre ces tensions et contradictions ?



 

pdf-dist
Invitation FR 
pdf-dist
Invitation ENG




Confrontations Europe - 227 boulevard Saint-Germain - F-75007 PARIS - Tél : +33 (0)1 43 17 32 83 - Fax : +33 (0)1 45 56 18 86
Bureau de Bruxelles : 19-21 rue du Luxembourg - B - 1000 Bruxelles - Tél : +32 (0)2 213 62 70 - Fax : +32 (0)2 213 62 79
Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  / Webmaster : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.