2009-10-13&14 : "Les Rencontres euro-méditerranéennes de l'énergie" - Droit à l'Energie SOS Futur

Les Rencontres euro-méditerranéennes de l’énergie
Une énergie commune en méditerranée

Casablanca, Maroc – 13/14 octobre 2009
PDF - 607.1 ko
Programme Casablanca
PDF - 1.3 Mo
Communiqué

150 millions d’habitants vivent autour de la Mer Méditerranée. Ces populations ont des besoins essentiels parmi lesquels l’énergie occupe une place capitale, économique, sociale et environnementale.Le bassin méditerranéen rassemble, autour d’une mer commune, 21 pays à la consommation et aux ressources énergétiques très inégales, qui doivent tous répondre à une forte croissance de leur demande d’énergie doublée d’une forte dépendance aux hydrocarbures.

Entre les spécificités énergétiques des pays de la rive méridionale, où se concentrent les ressources énergétiques et celles des pays de la rive septentrionale, qui ont la plus forte consommation mais disposent de la technologie, des ressources humaines, de l’expérience et des moyens financiers, il faut également tenir compte de la situation des territoires insulaires, des pays de la rive Est mais aussi des pays de la rive Sud qui ne possèdent pas de ressources  ; c’est le cas du Maroc et de la Tunisie.Ces différences imposent aux pays méditerranéens la complémentarité, le travail en commun, la coopération et la solidarité.

Les pays méditerranéens doivent faire face à la progression de la demande liée à l’essor démographique, mais aussi aux besoins qu’engendre le développement économique et social.Ils doivent aussi anticiper les impacts et des risques qui pourraient affecter de manière irréversible le patrimoine commun qu’est le bassin méditerranéen. L’effet de serre et les changements climatiques ont une conséquence notamment sur les modes de production et de consommation énergétique non durable, constituent une menace sérieuse pour toute la région et au-delà.Il y a pourtant des alternatives ; face aux risques géopolitiques, socio-économiques et environnementaux, il existe des pistes pour un développement énergétique durable.A l’échelle nationale, régionale ou mondiale, des politiques fortes combinant une maîtrise de la demande et un approvisionnement plus diversifié, moins polluant et moins cher, fondées sur une utilisation rationnelle de l’énergie et la promotion d’énergies propres et renouvelables, sont de nature à assurer une transition vers plus de durabilité, une soutenabilité de la reprise pour sortir de la crise.Des efforts sont déjà engagés pour le développement des potentialités en énergies renouvelables, faisant de la Méditerranée une des régions du monde où ce développement est particulièrement significatif. Pourtant, le potentiel est encore largement sous-exploité alors que sa réalisation pourrait améliorer les conditions de vie de millions de Méditerranéens, notamment au Sud en zone rurale

Par ailleurs, les efforts sur l’offre doivent être accompagnés parallèlement par une meilleure efficacité énergétique de la demande. La transition positive est possible par la capitalisation des savoirs et le partage des expériences et des savoir-faire et aussi par l’exercice réel de la solidarité. L’objectif de cette Conférence méditerranéenne de l’énergie est donc de créer un espace de débat autour des politiques de coopération énergétique entre les pays riverains de la Méditerranée et l’Union Européenne et leur interdépendance sociale, environnementale et économique. Ouverte aux opérateurs publics et privés, aux citoyens utilisateurs de l’énergie, aux élus et représentants d’institutions internationales, cette initiative a l’ambition de soulever d’importantes questions liées au secteur de l’énergie, considéré aujourd’hui comme l’une des grandes préoccupations mondiales et le pilier d’un développement durable des sociétés modernes, de la croissance économique, de la qualité de la vie et du bien être social.Une grande place sera accordée aux sources d’énergie autres que le pétrole et le gaz, en particulier l’électricité, les énergies renouvelables et le nucléaire. Le présent et le futur de l’énergie en Méditerranée seront discutés, comme la sécurité d’approvisionnement, la coopération énergétique, les investissements et le financement de projets énergétiques ou encore l’innovation et le transfert de technologies.Pays d’accueil de cette initiative, le Maroc consacre depuis plusieurs années d’importants efforts en faveur du partenariat Euro-méditerranéen dans le domaine de l’énergie, soulignant la convergence entre les objectifs prioritaires de ce partenariat et les axes stratégiques de la politique énergétique du Royaume, à savoir la sécurité d’approvisionnement, la recherche d’une énergie au meilleur coût, la généralisation de l’accès à l’énergie, la protection de l’environnement et le renforcement de la coopération régionale et l’intégration des marchés de l’énergie.

Pierre-Jean COULON, Président de Droit à l’Energie SOS Futur

- - - - - - - - - - - - - - -

13 octobre 2009

9h00 : Accueil des participants

9h30 : Séance d’ouverture officielle
- Introduction : Pierre-Jean COULON, Président de Droit à l’Energie Sos Futur
- Allocution d’accueil : S.E. Abbas AL FASSI, Premier Ministre du Maroc
- Allocution d’ouverture des travaux : Amina BENKHADRA, Ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement du Maroc

10h30 : Pause

11h00 : Table ronde I : Diagnostic de l’énergie en Méditerranée : des enjeux socio-économiques et environnementaux partagés.
- Animé par : Aicha KAFIF, Secrétaire générale Moroccan Energy Right Association (MERA), ingénieur Ministère de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement
- Jean-Eudes MONCOMBLE, Secrétaire Général du Conseil Français de l’Energie (à confirmer)
- Mustapha BOURAS, Président du Forum des Organisations de Solidarité Internationale issues des Migrations (FORIM), Administrateur de Droit à l’Energie SOS Futur, Membre de la Commission nationale consultative des Droits de l’Homme (CNCDH).
- Piero GNUDI, Président de l’Observatoire Méditerranéen de l’Energie (OME) et de ENEL (à confirmer).
- Antoine Tristan MOCILNIKAR, Conseiller Energie Développement Durable, Union Pour la Méditerranée (UPM)
- Khaled Zaher Al-FANATSAH, Président du Syndicat des mines de Jordanie, Administrateur de Droit à l’Energie SOS Futur
- Mohamed Rachid AMOR, Directeur des Relations Publiques et Développement Durable Lafarge Maroc

12h15 : Intervention de : Michel DERDEVET, Maître de conférences à Science Po, Directeur de la communication de Réseau de Transport d’Electricité (RTE)

13h00-14h30 : Déjeuner

14h30 : Table ronde II : L’Energie, un bien public mondial, un atout pour le développement partagé et solidaire, des responsabilités communes.
- Animé par : El Hussaine KAFFOUNI, Président de l’Association Eau et Energie pour Tous (ASEET) Maroc et Administrateur de Droit à l’Energie SOS Futur
- Michel DERDEVET, Directeur de la Communication et des Affaires publiques de Réseau de Transport d’Electricité (RTE).
- Anna PILAVAKI, Présidente de Gender Equality Observatory (Chypre)
- Ali FASSI FEHRI, Directeur Général de l’Office National de l’Electricité (ONE) et de l’Office National de l’Eau Potable (ONEP), Maroc.
- Pierre VICTORIA, Directeur international VEOLIA-EAU, Gouverneur du Conseil Mondial de l’Eau.

16h30 :Pause

17h00 :Intervention de : Ignacio RAMONET, Journaliste, ancien Directeur de rédaction du Monde Diplomatique (à confirmer).

14 octobre

8h30 : Accueil des participants

9h00 : Allocution d’ouverture : « Le dialogue Nord-Sud, obligations réciproques ». S.E. Jean-François THIBAULT, Ambassadeur de France au Maroc (à confirmer) ;

9h15 : Table ronde III : Les investissements internationaux, quelles réponses, quelles limites ?
- Alain NADEAU, Chef de Division - FEMIP Maghreb (Facilité Euro-méditerranéennne d’Investissement et de Partenariat), Banque Européenne d’Investissement (BEI)
- Jamal SAGHIR, Directeur Energie, Transports et Eau à la Banque Mondiale.
- Energie Sans Frontières
- Amid CHABAT, Député-Maire de Fès, Maroc

11h15 - 11h45 : Pause

11h45 - 12h15 : Intervention de André AZOULAY, Président de la Fondation Anna LINDH et Conseiller de Sa Majesté le Roi du Maroc (à confirmer).

12h15 - 12h30 : Intervention de Hind AÏT CHATOU
- « Appel des jeunes marocains à une consommation responsable de l’eau et de l’énergie »

12h00-14h00 : Déjeuner

14h00 :Intervention

14h45 : Table ronde IV : Les coopérations à mettre en place, de la concertation à de nouvelles solidarités.
- Animé par : Mohamed LAABID, Conseiller Energie du Premier Ministre, Président de la Moroccan Energy Right Association (MERA)
- Jean-Pol PONCELET, Directeur du Développement Durable et du Progrès Continu d’AREVA (à confirmer).
- Amal HADDOUCHE, Ingénieur Général, ancienne Directrice Générale du Centre de Développement des Energies Renouvelable (CDER) du Maroc.
- Claude FISCHER, Présidente de Confrontations Europe
- Samir ALLAL, Directeur de l’Institut universitaire technologique (IUT) de Mantes en Yvelines, Maître de conférences à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines.
- Claude NAHON, Directrice de l’environnement et du développement durable, Electricité de France (EDF) (à confirmer).
- Yves PORTEIX, Maire de Sorede (Pyrénées Orientales, France)

16h30 : Séance de clôture
- Allocution de Henri GUAINO, Conseiller Spécial du Président de La République Française, Chef de la mission Union Pour la Méditerranée.
- La synthèse des travaux : Abdenour KERAMANE, Directeur de la publication MEDenergie, ancien Ministre de l’industrie et ancien Président Directeur-Général de SONELGAZ (Algérie)
- Perspectives d’avenir : Pierre-Jean COULON, Président de Droit à l’Energie SOS Futur


Droit à l’Energie SOS Futur
9 avenue Percier – 75008 Paris – France
téléphone : 00 33 1.40.42.83.57
fax : 00 33 1.40.42.15.46
Internet : www.energiesosfutur.org
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

adhesion-newsletter-bouton
rejoignez-nous-adherez-bouton



Confrontations Europe - 227 boulevard Saint-Germain - F-75007 PARIS - Tél : +33 (0)1 43 17 32 83 - Fax : +33 (0)1 45 56 18 86
Bureau de Bruxelles : 19-21 rue du Luxembourg - B - 1000 Bruxelles - Tél : +32 (0)2 213 62 70 - Fax : +32 (0)2 213 62 79
Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  / Webmaster : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.