Marché du travail (InduServices)

Image-industrie- marche-travail

La composante sociale du marché intérieur est vitale pour élever le niveau de compétences des salariés, accompagner les mobilités, développer les possibilités de dialogue entre les différentes parties-prenantes et gérer les mutations. Une politique « inclusive » (jeunes, Neets, exclus du travail…) est indispensable pour reconstruire de la cohésion sociale. Plus fondamentalement, la prise en compte des enjeux démographiques, la politique migratoire, la soutenabilité des systèmes sociaux est en toile de fond de la dimension sociale de l’UE.

Programme de travail pour 2015

Animé par Anne Macey, avec Katarina Cirodde et François Michaux, ce groupe de travail entend en 2015 contribuer au débat sur la la relance du dialogue social en Europe à travers un projet intitulé « les relations industrielles en Europe face aux défis de l’emploi », mené avec différents partenaires européens.

Le projet prend la forme de rencontres et enquêtes avec l’ambition de renforcer la compréhension et le dialogue entre les acteurs des relations industrielles européennes et de plusieurs pays, les territoires et les institutions communautaires sur le besoin de consolider et renouveler les systèmes de relations industrielles pour faire face ensemble aux défis de l’emploi. Cette étude s’inscrit dans le cadre des mutations énergétique et numérique.

L’action vise à améliorer l’expertise et les connaissances en matière de relations industrielles tant au niveau européen qu’en termes comparatifs dans 6 pays issus des principaux clusters de relations industrielles (Allemagne, France, Grèce, Italie, Pologne, Suède), avec un éclairage sur un pays candidat, la Turquie.

Elle se déroule sur un cycle complet de 18 mois, du 25 novembre 2014 au 29 mai 2016. Elle comprend une phase préparatoire de recherche et un cycle de séminaires européens qui déboucheront sur une conférence à Bruxelles à l’automne 2015 sur « les relations industrielles en Europe face aux défis de l’emploi » et la publication d’un ouvrage collectif en mars 2016.

Programme prévisionnel (en .pdf)

Ce groupe de travail comprend une centaine de personnalités (représentants d’entreprises européennes, de syndicats, de secteurs, d’associations, d’acteurs territoriaux, associatifs et politiques, d’intellectuels et étudiants).

Ce programme bénéficie d’un soutien de la DG Emploi, Affaires sociales et Inclusion de la Commission européenne.

Logo-Commission-europeenne _____________________________

Travaux sur l’industrie et les services, l’emploi et la politique commerciale extérieure de l’Union européenne

Confrontations Europe œuvre pour la mise en place d’une véritable stratégie européenne de compétitivité industrielle et de services fondée sur la coopération. Le marché intérieur doit devenir un camp de base européen pour les industries et les services dans la mondialisation et un espace de cohésion sociale et territoriale.

Ses travaux sont structurés en cinq volets :

-Le développement de politiques communes de formation et de mobilité liées à la production sur un marché du travail européen organisé, à travers les enjeux de sécurisation des transitions professionnelles, l’anticipation et la gestion des restructurations, les liens entre école/université et entreprises, le renouvellement du dialogue social et l’organisation européenne des relations socio-industrielles 

-la place de l’entreprise et la réforme du gouvernement d’entreprise

-les coopérations industrielles et de services dans les secteurs (automobile, chimie et pharmacie, transports, aéronautique, numérique) et sur les territoires ; ce qui suppose de réformer la politique de la concurrence et de bâtir de nouvelles filières sur le socle de nos industries de base et du développement des services : économie décarbonée (KETS, voiture propre, …), économie numérique, santé et sciences de la vie, économie des réseaux d’infrastructures

-le financement des projets industriels, y compris de long terme

-la politique économique extérieure (politique commerciale de l’Union, flux d’investissement croisés, combat contre la concurrence déloyale qui sévit jusque sur notre marché intérieur européen, réciprocité,...)

Contacts :
Katarina Cirodde ( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Tel : 00 33 1 43 17 32 87


adhesion-newsletter-bouton
rejoignez-nous-adhesion-bouton



Confrontations Europe - 227 boulevard Saint-Germain - F-75007 PARIS - Tél : +33 (0)1 43 17 32 83 - Fax : +33 (0)1 45 56 18 86
Bureau de Bruxelles : 19-21 rue du Luxembourg - B - 1000 Bruxelles - Tél : +32 (0)2 213 62 70 - Fax : +32 (0)2 213 62 79
Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  / Webmaster : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.