Budget Communautaire : une régression pour l’Europe

« Deal done » s’exprimera avec satisfaction Herman Van Rompuy sur les réseaux sociaux. Mais surprise : il aboutit à la première baisse d’un budget pluriannuel dans l’histoire de l’Union européenne, apparaissant dès lors comme une véritable régression pour celle-ci. Prises en otage notamment par David Cameron, et caractérisées par une surenchère sur les demandes de rabais de chacun, les négociations se sont résumées à savoir de combien on diminuait le budget.  On est bien loin donc d’une Europe s’inscrivant dans le long terme, d’une Europe repensant un budget en fonction des priorités de croissance pourtant revendiquées par les institutions (Stratégie Europe 2020). Certains chefs d’Etat, dont François Hollande qui s’était exprimé en ce sens quelques jours plus tôt au Parlement européen ont défendu l’idée que « le budget doit prolonger le pacte de croissance », mais il n’en a rien été ! Le débat s’est focalisé sur le fait de savoir si en 2020, nous aurions un budget proche du niveau de 2008, ou bien s’il serait seulement du niveau de 2004, à savoir, avant l’élargissement aux pays de l’Est! Un bien piètre résultat en regard des enjeux, qui « condamne l’Europe à agir par toujours plus de réglementation et de sanctions, au lieu de créer une Europe qui encourage l’investissement » selon Alain Lamassoure. Autre drame de ce Sommet : le dialogue franco-allemand ne répond plus. Alors que la crise aurait dû inspirer à l’Europe un sursaut, l’histoire retiendra que l’Europe a fait le chemin inverse. Décryptage.

pdf-dist
Chronique Budget Communautaire : une régression pour l’Europe



Confrontations Europe - 227 boulevard Saint-Germain - F-75007 PARIS - Tél : +33 (0)1 43 17 32 83 - Fax : +33 (0)1 45 56 18 86
Bureau de Bruxelles : 19-21 rue du Luxembourg - B - 1000 Bruxelles - Tél : +32 (0)2 213 62 70 - Fax : +32 (0)2 213 62 79
Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  / Webmaster : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.